L'art de la fugue

Vendredi 2 juin 2017 | 20h30
390 places
Capitole (ligne A), Compans-Caffarelli (ligne B)
Compans Caffarelli (01)
Pargaminières (station 12)

Auditorium Saint-Pierre des Cuisines

Une grande cuisine ?

L’auditorium se trouve dans l’église désaffectée de Saint-Pierre-des-Cuisines. Selon les fouilles archéologiques, elle est construite à la fin de l’Antiquité (Ve siècle) sur une ancienne nécropole. À partir du XIXe siècle, elle sert d’entrepôt militaire. Aujourd’hui, cette église abrite un auditorium de 400 places (960 m2).

Origine du nom

Le nom Saint-Pierre-des-Cuisines n’est pas en rapport avec la restauration. "Cuisines" est une version francisée de coquinis désignant de petits artisans.

Une vaste salle de concert

Réouvert au public, l’église est aujourd’hui un lieu d’expositions et accueille plusieurs manifestations. L’auditorium est notamment mis à disposition du conservatoire de Toulouse.

Un monument historique

L’église est classée monument historique depuis 1877.

Jean-Patrice Brosse & Marie-Christine Barrault

L’ART DE LA FUGUE

Chronique d’Anna Magdalena Bach Seconde épouse de Jean-Sébastien BACH, Anna Magdalena évoque, tout au long de cette chronique apocryphe, sa rencontre avec le grand musicien en 1721, l’éducation de leurs 13 enfants, leur vie familiale et musicale jusqu’à la cécité et la mort de Jean-Sébastien.
Après avoir partagé l’écran avec notamment Jean-Louis TRINTIGNANT, Pierre RICHARD, Charlotte RAMPLING et Woody ALLEN suite à sa nomination aux Oscars, l’immense comédienne Marie-Christine  BARRAULT nous raconte cette vie de musique et d’amour autour d’extraits de l’Art de la Fugue joués au clavecin par Jean-Patrice BROSSE.
Ce dernier, organiste et claveciniste invité des orchestres de Monte-Carlo, de la RAI, du Capitole de Toulouse, de Radio France (Philharmonique et National de France), intervient à travers l’Europe et le monde dans les plus grands festivals de musique ancienne et classique.

Tarif: 

15€ - 12€ tarif réduit