Cinémathèque de Toulouse

196 places
Jeanne d'Arc (ligne B)
Saint Sernin (Navette Centre-Ville)
Rue des trois renards (station n°32)

Cinémathèque de Toulouse

La cinémathèque de Toulouse doit beaucoup à la personnalité de son fondateur, Raymond Borde. Son projet est de constituer une grande collection de cinéma, projet possible grâce à la quantité de cinéphiles déjà présents sur Toulouse.

En 1964 il décide de donner une forme juridique à son initiative : il crée la Cinémathèque de Toulouse le 12 février, sur le même modèle que celui adopté par Henri Langlois pour la Cinémathèque française. Dès 1965, Raymond Borde choisit d’adhérer à la Fédération Internationale des Archives du Film (FIAF) et ouvre ainsi la Cinémathèque de Toulouse aux échanges internationaux, qui vont se révéler déterminants pour son avenir. Ainsi la rencontre, en 1966, avec le puissant Gosfilmofond, archive nationale du film d’Union soviétique, est-elle à l’origine d’une collaboration particulièrement riche entre Moscou et Toulouse, et qui se poursuit aujourd’hui. Après avoir fonctionné grâce uniquement au bénévolat de ses membres, la Cinémathèque de Toulouse reçoit, au début des années 1970, ses premières subventions publiques. Tout en restant fidèle au militantisme de son fondateur, elle commence ainsi à se professionnaliser tandis que ses collections ne cessent de s’accroître.

La cinémathèque en dix dates :

1952
Raymond Borde découvre, aux puces à Saint-Sernin, une copie de The Ring (1929), film d’Alfred Hitchcock alors considéré comme perdu.

1958
Premières projections dans la salle Montaigne du CRDP, rue Roquelaine, à Toulouse.

1964
La Cinémathèque de Toulouse est fondée le 12 février.

1965
La Cinémathèque de Toulouse devient membre de la FIAF.

1970/1971
Installation dans des locaux pérennes : rue du Faubourg Bonnefoy, à Toulouse, pour l’administration ; au Vernet pour les films.

1981
Premiers salariés permanents.

1990
Fin de la présidence de Raymond Borde.

1997
Inauguration du bâtiment de la rue du Taur, à Toulouse.

2004
Inauguration du Centre de conservation et de recherche à Balma.

2014
La Cinémathèque de Toulouse a 50 ans

 

Cinespaña, Cinelatino, sont seulement deux des grands événements qui occupent les salles et la cour de la cinémathèque de Toulouse chaque année, deux fleurs d'une programmation riche et étonnante et que cette année implique aussi la présence du Festival Passe ton Bach d'abord!

Concerts donnés dans ce lieu