Bibliothèque Méridionale

40 places
Capitole (ligne A) Jeanne-d’Arc (ligne B)
rue du Périgord, sortie station Capitole

Bibliothèque Méridionale

La bibliothèque d’études méridionales est située dans un ensemble de bâtiments, autrefois le collège de Périgord, un lieu chargé d’histoire.

Bâtie entre les XIIe et XIIIe siècles au coin des actuelles rues du Taur et de Périgord, la Tour Maurand est le cœur d’un vaste « ostal » appartenant à l’un des hommes les plus riches de Toulouse, Peyre Maurand. Elle est aujourd’hui un des monuments civils les plus anciens de la ville.

En 1360, le cardinal Hélie de Talleyrand-Périgord lègue 20 000 livres tournois en vue de créer un collège universitaire placé sous le vocable de Saint-Front de Périgueux. Il est destiné à 20 étudiants pauvres assistés de 4 chapelains et servis de 7 domestiques. Le collège se compose de quatre corps de logis organisés autour d’un cloître de bois à deux niveaux dont une galerie est encore visible de nos jours.

La décadence morale et matérielle du collège entraîne sa fin au XVIIIe siècle. Le grand séminaire s’y installe pendant tout le XIXe siècle et ce jusqu’en 1906. En 1910, la bibliothèque universitaire prend possession des lieux et ne les quitte qu’en 1970 lors de la création de l’Université Jean Jaurès.

Aujourd’hui, ce lieu est toujours dédié aux étudiants puisqu’il accueille la Bibliothèque d’Études Méridionales, l’Université du Temps Libre ainsi que l’École Supérieure de l’Audiovisuel depuis 2003.

À proximité, la chapelle des Carmélites, datée des XVIIe et XVIIIe siècles, forme un des plus beaux ensembles peints de la ville.

Accès handicapé par l’ESAV

Concerts donnés dans ce lieu